J'avais fait faux-bond à Sylire et Lisa les deux dernières fois au club des lectrices blogueuses (Pauline d'Alexandre Dumas pas trouvé à la bibliothèque et un  été prodigue de Barbara Kingsolver pas fini d'être lu) j'ai lu et découvert ce mois-ci Au sud de la frontière, à l'ouest du soleil de Haruki MURAKAMI (j'avoue que je n'avais lu aucun de ses romans).

MurakamiCe roman relate l'histoire de Hajime un jeune garçon d'une douzaine d'années assez solitaire qui noue une étrange relation avec sa petite voisine Shimamoto-San. Ils écoutent ensemble de la musique, partagent des sentiments, des opinions. Hajime vit une relation qu'il n'avait auparavant jamais vécue, une relation intense, étrange.
Un jour Shimamoto déménage avec ses parents, Hajime vit cette séparation comme un abandon, il continue à lui écrire pour ne pas rompre cet échange mais Shimamoto ne répond pas.
Les années passent et Hajime vit sa vie, ses relations féminines se succèdent, il se montre parfois cruel et humiliant, infidèle et solitaire. Il ne ressent plus les choses comme il les ressentait en présence de Shimamoto dont il n'a plus de nouvelles depuis des années même s'il ne cesse au travers des femmes qu'il fréquent de penser à elle. Il construit sa vie, se marie, a des enfants, partage des activités avec son beau-père, monte un club de jazz qui a du succès.
Un jour il croit croisé sa relation de jeunesse, il la poursuit dans la rue et est à son tour poursuivi par un homme qui lui demande d'arrêter ses agissements en échange d'argent. Hajime se demande toujours si cette "apparition" était bien cet amour de jeunesse.
Le temps passe jusqu'au jour où Shimamoto lui rend visite un soir, elle se montre mystérieuse et refuse de lui raconter sa vie.Elle repart et il n'aura de cesse d'attendre sa prochaine visite. Une relation se noue de  nouveau qui nest plus celle de l'enfance mais celle d'un amour étrange sensuel. Shimamoto lui annonce un evènement tragique arrivé dans sa vie.
Ils revivent de façon differente cette relation nouée dans l'enfance. Peut-on vivre sa vie à travers ses souvenirs d'enfance, en pensant que seule cette femme méritait d'être aimée.

Mon opinion : un livre étrange et sensuel qui montre que l'amour noué dans l'enfance n'est  pas sans influencé la vie d'adulte. Peut-on vivre sa vie au travers des souvenirs et des comparaisons. Un roman que j'ai eu plaisir à découvrir et lire. On est tenu en haleine dans l'attente de ces retrouvailles entre Hajime et Shimamoto. On est sur sa faim de ne pas en apprendre plus sur la vie menée par cette femme idolâtrée durant toutes ces années d'absence. Comment la femme de Hajime peut-elle pardoner cette relation étrange et idéalisée avec cette autre femme ? Comment Hajime peut-il vivre avec autant de détachement les relations nouées dans sa jeunesse notamment avec Izumi a qui il fera un coup cruel ?

Plein d'autres opinions de blogueuses à découvrir chez Sylire et Lisa.